Argentine VOYAGES

El Chalten : Laguna Torre – Laguna de los tres (Fitz Roy) – Puesto Cagliero – Argentine #3

20 avril 2020

Février 2020 

 

  • El Chalten, village de randonneurs : 

El chalten, c’est un petit village battit en fond de vallée, au pied du mythique Fitz Roy et de sa chaîne de montagne. Ce village touristique est très fréquenté par les randonneurs du monde entier. Ici on ne vient pas pour le farniente mais bien pour arpenter les sentiers et s’offrir une bière après l’effort dans les nombreuses brasseries présentes.

On débarque dans cette bourgade en compagnie de nos amis Camille et Réda, en vadrouille à nos côtés pour quelques jours de vacances.

 

Premier arrêt : le centre des visiteurs pour connaître les randonnées incontournables. Il y en a deux qui ressortent : la Laguna Torre et la Laguna de Los tres. Ce jour là il fait beau, mais les prévisions des prochains jours ne sont pas excellentes. La meilleure solution c’est de partir en randonnée maintenant. Il est midi, on opte pour la Laguna torre.

 

  • Laguna Torre : 

Nous avalons rapidement un sandwich, sautons dans nos chaussures et nous voilà sur le sentier. Au programme 17km et 600m de dénivelé, ce n’est pas rien pour une balade digestive !

Il faut tout d’abord grimper le long d’un sous bois où l’on appercoit de temps à autre le canyon formé par le rio en contrebas. À mi chemin on atteint le mirador qui offre une première vue sur les saisissantes tours de granites. Ce jour là, le ciel nous offre un contraste de couleur entre le bleu éclatant du ciel et le gris sombre des nuages telle une tempête qui rôde proche des tours.

 

On poursuit notre chemin le long de la vallée. Progressivement le vent se lève et s’avère être de plus en plus glacial car il déferle depuis les montagnes enneigées et glacées.

Nous atteignons la lagune !

Le jeu de couleur est toujours identique, du ciel bleu et des nuages sombres qui stagnent autour des montagnes. Et ce vent qui souffle.. C’est amusant et cela rajoute un certain charme à l’endroit. N’oublions pas que la Patagonie est la région du vent par excellence.

Le décor est grandiose, on découvre un immense glacier au pied des tours de granites qui se jette dans la lagune torre libérant de gros icebergs !

 

 

On profite de l’endroit pour prendre quelques photos et contempler cette nature déchaînée. Les tours finissent par vraiment se dévoiler entre les nuages. Le chemin du retour est plus rapide, entre plat et descente, on avale les kilomètres jusqu’au parking où se trouvent nos vans. Nous bouclons l’aller/retour en à peine 4h.

 

 

 

  • Refuge « Puesto Cagliero » :

Cela fait presque 10 jours que nous parcourons les beaux paysages de Patagonie à bord de nos vans respectifs. Ce mode de voyage a l’avantage de procurer une liberté incroyable, de se déplacer sans contraintes. Mais il faut bien l’avouer, ces petits vans de location aussi conforts soient-ils, restent tout de même petits !

 

 

Alors à l’avant veille du retour en France de Camille et Réda, nous optons pour une nuit dans un refuge confortable « El Puesto Cagliero » géré par l’estancia Huemul, à une grosse dizaine de kilomètres d’El Chalten.

L’estancia se situe en bord de chemin mais le refuge lui, est situé au bord de la laguna « El Diablo », accessible après avoir randonné 7km d’un chemin sans aucune difficulté.

 

Fait plutôt exceptionnel, ce jour là il ne fait pas beau ! Pour autant nous passons un excellent moment à l’intérieur du refuge. La pièce commune est vaste avec vue sur la lagune et son glacier. Le poêle permet de se réchauffer et le jeu de dés de divertir les gais lurons que nous sommes, le tout accompagné de quelques bonnes bières !

 

  • Fitz Roy : Laguna de Los tres y Laguna Sucia : 

Camille et Réda sont partis, nous venons de terminer le trek du Huemul et dans quelques jours c’est l’anniversaire de Margaux. En guise de cadeau le choix de planifier sa journée de rêve. Le programme est vite trouvé : la laguna de los tres. Il va donc falloir mettre le Fitz Roy dans du papier cadeau, merci la galère pour Adrien !

Après quelques recherches nous optons pour un itinéraire alternatif, celui qui part de l’estancia El Pilar, longe le río Blanco et passe devant le glacier piedras blancas.

 

 

On y accède en voiture à une dizaine de kilomètre depuis El Chalten et on peut laisser la voiture sur un parking aménagé au sein de l’estancia.

Le jour J, 27/02, nous parcourons les 7km qui permettent d’accéder au camping Poincenot, sorte de camp de base du mythique Fitz Roy.

Le camping est plein à craquer, nous montons la tente et prenons de quoi faire un joli apéro et un bon repas, à quelques mètres du camp, au bord d’un ruisseau avec vue sur le Fitz Roy. Il fait beau, nous profitons du soleil et fêtons dignement cet anniversaire. Au menu saucisson, fromage, pâtes aux fromages et le fameux gâteau dulce de leche coco en dessert ! Une petite bière et du vin pour s’hydrater… Adrien a donné de son dos pour porter tout ce ravitaillement qui nous change de nos habitudes “trek light”.

 

 

Le lendemain, petit déjeuner et départ pour la Laguna de los tres située à 2,5km. Plutôt proche, oui mais le petit piège ce sont les 400 mètres de dénivelé positif. Mais ce jour là nous sommes en forme, et atteignons la lagune sans grande difficulté !

Voir le Fitz Roy si proche et si imposant ainsi que son voisin le Poincenot, c’est tout bonnement à couper le souffle. On reste contemplatif un moment..

 

 

À gauche de la lagune se situe une sorte de petite colline sur laquelle il n’y a pas grand monde. Et pourtant de là il est possible d’observer simultanément la laguna de los Tres et la Laguna Sucia. Cet angle de vue vaut la peine de fournir un dernier petit effort.

 

 

D’autant que le retour est plutôt facile, tout en descente !

Astuce à savoir : cet itinéraire est bien moins fréquenté, plus beau et un poil plus facile d’après des témoignages. On confirme, le chemin est bien tracé, facile, peu emprunté et offre une très belle vue sur le glacier Pierdras Blancas.

Nous redescendons dans la vallée, et une fois n’est pas coutume, nous retrouvons nos compagnons néo-zélandais ! Une chouette soirée de plus au compteur et le lendemain ce sont les adieux et la promesse de leur rendre visite un jour ou l’autre en Nouvelle-Zélande.

C’est le cœur gros mais rempli de très beaux souvenirs que nous quittons El Chalten pour regagner doucement le nord de la Patagonie.

 

Margaux et Adrien

 

PS : à nouveau un grand merci à Camille et Réda de nous avoir rendu visite en terre si lointaine, merci pour cette chouette aventure !

No Comments

    Leave a Reply