Chili / Argentine Uncategorized VOYAGES

La Carretera Australe – de Puerto Montt à Puerto Yungay – Chili #1

30 janvier 2020

Janvier 2020 

Nous quittons Quito en Équateur pour atterrir à Santiago au Chili. Nous enchaînons directement avec un bus de nuit en direction de Púcon, une charmante ville située à 10h de route au sud de la capitale. En 24h porte à porte nous voilà arrivés aux portes de la Patagonie.

La Patagonie est un territoire de la pointe de l’Amérique du Sud, partagé entre l’Argentine et le Chili par la cordillère des Andes.

Cette région du monde était une évidence pour nous, une sorte de rêve dans ce voyage de rêve. Alors nous nous sommes donné les moyens d’y aller et c’est de cette façon que nous retrouvons les heureux locataires d’un mini van Chevrolet N300 Max qui va nous accompagner sur les routes pendant 2 mois et demi.

C’est ni le charme, ni la grandeur de Jack on en convient. Mais on ne vient pas dans cette région reculée du monde pour le confort et la facilité. Ceci dit notre première expérience en van nous a permis d’acquérir quelques astuces pour nous faciliter la vie alors on profite d’être en ville pour acheter quelques caisses de rangement, une bonne couette en plume et une guirlande cactus pour la déco !

Les clés en main, nous prenons la direction de la mythique “Carretera Australe”. C’est le nom donné à la route n*7 au Chili, longue de 1240km qui relie Puerto Montt à Villa O’Higgins.

Dans cet article nous allons faire part de notre expérience de la Ruta 7 du Nord au Sud, sous forme de points d’intérêt :

 

  • Lac Petrohué :

Nous nous arrêtons au bord du lac Petrohué situé dans parc national Pérez Rosales. C’est notre première nuit en van et ca commence fort car le spot est magnifique.

 

Le lendemain on profite des alentours pour explorer les rivières et dégoter de jolis spots de pêche ! La Patagonie s’avère être un petit paradis de pêche encore préservé.

 

  • Ferry Hornopirén a Caleta Gonzalo :

Prendre le ferry s’avère incontournable puisque la route n’est pas continue. Cette traversée Nord-Sud est prévue 1 fois par jour à 9h30 et dure 5h15. En haute saison (été), il est conseillé de réserver au moins 24h en avance son passage. Par chance notre van s’est faufilé à la dernière minute mais cela s’est joué à quelques centimètres de devoir attendre le bateau du lendemain. Comptez 85€ pour 2 passagers et un véhicule en 2020.

 

  • Parc Pumalin :

Ce parc débute au débarquement du ferry. D’ailleurs, selon les chiliens c’est à partir de cette latitude que commence officiellement la Patagonie.

De nombreuses randonnées sont proposés dans ce parc, nous avons opté pour le « Sendero Tronador ». Le chemin pentu traverse une végétation luxuriante et mène à un lac entouré de forêt.

Un petit arrêt au niveau d’un point de vue du lago Negro également.

 

  • Playa Santa Barbara :

La route a beau sillonner entre lacs et montagnes, elle mène également en bord de Pacific. Il est possible (été 2020) de camper proche de la plage Santa Barbara et espérer observer les dauphins depuis son lit ou bien un joli coucher de soleil.

 

  • Parc National Queulat :

Ce parc est un arrêt incontournable de la Carretera. Nous avons randonné jusqu’au fameux « Sendero Ventisquero Colgante » qui mène à un joli point de vue sur le glacier. La vue sur le glacier depuis la laguna est aussi très sympa et facile d’accès. Au total 7,5km en 2h30.

 

 

  • Parc National Cerro Castillo :

Parc dont la renommée grandie mais qui freine encore beaucoup de monde en raison des prix pratiqués pour avoir le droit de randonner sur les différents chemins qui passent sur des exploitations privées. Malgré tout nous avons réalisé un trek de 3 jours absolument magnifique.m et qui fera l’objet d’un prochain article ici. Les paysages ont compensé l’investissement (29 000 $CLP soit 33,5€ en 2020).

 

Cerro Castillo visible aussi depuis un joli spot de camping en van.

 

  • Ruta X-728 – Bahia Los Exploradores

Certes, il ne s’agit pas de la Ruta 7 mais d’une bifurcation à partir de celle-ci.

Mais cette route vaut absolument le détour, surtout les 57 premiers kilomètres qui mènent à un magnifique spot iOverlander « Valle Wild Camp » duquel on peut observer le fameux glacier  » Los Exploradores  » et profiter de la rivière.

 

 

Nous avons tout de même souhaité voir la Bahia Los Exploradores. La route est jolie mais la baie n’a que peu d’intérêt. Seules les agences touristiques se rendent ici pour promener les touristes en ferry jusqu’à la Laguna San Rafael.

 

 

  • Lago General Carrera :

Ce lac se situe à la frontière entre le Chili et l’Argentine et porte le nom de Lago Buenos Aires du côté argentin.

C’est le second plus grand lac d’Amérique du Sud après le lac Titicaca. Le plus frappant c’est son eau d’un turquoise prononcé ! Nous avons seulement longé cette étendue d’eau mais ça vaut la peine de rester quelques jours pour explorer les environs et notamment visiter les fameuses cathédrales de marbre. Peut-être sur le chemin du retour.

 

Quelques kilomètre plus loin se situe la confluence entre les rios Baker et …. qui offre de jolies panoramas.

 

Le parc national Patagonia inauguré en 2018 est programmé sur notre chemin retour.

 

 

  • Caleta Tortel :

À nouveau il faut s’éloigner de la Ruta 7 et emprunter la X-904 pour se rendre dans le petit village de Caleta Tortel situé en bord d’océan et coincé entre les fjords de Patagonie. Des passerelles permettent de sillonner ce village à la fois accroché aux rochers et construit sur un sol marécageux. C’est très étonnant.

 

 

On rencontre de nombreuses épaves qui donnent une âme particulière à ce village paisible. Le tout dans un climat humide nuageux et frais si caractéristique de la région.

 

  • Puerto Yungay :

Il n’y a rien à voir dans ce village, si l’on peut appeler ça un village.. mais c’est le point terminal de la construction de la Carretera Australe.

En revanche, un pic d’activité a lieu le samedi, car le samedi débarque le ferry hebdomadaire “Puerto Yungay – Caleta Tortel – Puerto Eden – Puerto Natales”. Et nous avons eu la chance de monter à bord ! On vous raconte ça très bientôt dans un prochain article.

C’est ici que la Carretera Australe s’arrête pour nous. Mais nous prévoyons déjà de repasser par cette route mythique lors du chemin retour et de vous faire découvrir d’autres points d’intérêt.

Margaux & Adrien

No Comments

    Leave a Reply