Chili / Argentine Uncategorized VOYAGES

Torres del Paine et ses environs : entre incontournables et hors des sentiers battus – Chili #5

18 mars 2020

Février 2020

 

On a fini par y passer un bout de temps dans ce parc, pas loin de 15 jours au total !

Et au delà du trek W, le parc national Torres del Paine et ses environs sont très intéressants à parcourir, tout en se baladant à la journée.

Selon nous, ce parc mérite absolument d’être découvert lorsque l’on visite la Patagonie.

 

  • Se perdre sur la route Y-160 : 

En cherchant bien, cette route permet d’accéder à de jolis coins avec vue sur les Torres.

Il y a également du choix quant aux spots de camping, d’apéro et de coucher de soleil ! La foule ne vient pas ici, il n’y a pas un touriste à l’horizon.

 

C’est aussi un petit coin de paradis pour la pêche avec de belles rivières !

 

  • Observer la faune environnante : 

En sillonnant les alentours du parc, côté Est notamment, il est facile d’observer les fameux guanacos, sorte de Lama local mais aussi des Nadous de Darwin, une sorte d’autruche, de nombreux renards et les condors royaux. Levez les yeux au ciel pour ces derniers, le spectacle qu’ils offrent en planant peut rapidement être envoûtant.

 

Avec plus de chance il est aussi possible de croiser des pumas! Ils chassent le guanaco qui pullule ici et là. La végétation environnante est vraiment à leur avantage, ils se fondent dans dans les hautes herbes dorées qui dansent dans le vent.

 

Adrien en a fait l’experience de près. Il a surpris un félin en train de l’espionner en pleine partie de pêche. Dans les premières secondes c’est la magie de la rencontre qui opère mais rapidement il faut reprendre ses esprits car le félin, imperturbable, ne semble pas décidé à prendre la fuite. La règle paraît simple : ne surtout pas céder à la panique ou bien tourner le dos à l’animal car le puma est placé en haut de la chaîne alimentaire et l’humain représente une proie. Heureusement les différentes rencontres avec les ours au Canada et aux US ont servi d’entraînement !

Les grands gestes et les cris n’y font rien, il faut jeter quelques pierres pour dissuader définitivement l’animal et le faire s’éloigner.

Par chance nous en avons croisé un second en voiture, traversant tranquillement la route, certainement à l’affût d’un guanaco à se mettre sous la dent.

 

 

  • Parcourir le parc en voiture : 

Une route sillonne l’intérieur du parc sur une cinquantaine de kilomètres offrant de beaux panoramas. Cela permet de voir les différents sommets avec plus de recul et sous différents angles que lorsque l’on se trouve sur le trek W.

 

 

  • Randonner au pied des Torres :

Point de passage du trek W, nous y sommes retournés en compagnie de Camille et Réda, des amis venues nous rendre visite en Patagonie.

À nouveau nous avons eu beaucoup de chance avec la météo. Grand ciel bleu et soleil persistant toute la journée, de quoi faire des heureux. Il faut compter tout de même 20km aller / retour depuis le complexe Las Torres.

 

Margaux & Adrien

No Comments

    Leave a Reply